Mes derniers avis

L'Aura Noire, de Ruberto Sanquer


L'Aura Noire
de Ruberto Sanquer
Editions Scrineo (2017)
352p

Directrice administratrice et financière, Ruberto Sanquer s’est lancée dans l’écriture tandis que son fils se passionnait pour les grandes sagas contemporaines. Elle a conçu l'ensemble de l'univers de la Terre Arcane et, riche de cette colossale matière, s'est inscrite à un atelier d'écriture. Trois ans plus tard, le premier tome d’une trilogie est écrit… Le deuxième et le troisième sont conçus et en cours de rédaction. Elle vit à Paris.

Synopsis

Comment affronter le destin quand on est une ado comme les autres ?
Que l’on travaille d’arrache-pied pour devenir une sorcière-guérisseuse ?
Que l’on est amoureuse alors que c’est interdit ?
Qu’une terrible malédiction tue précisément tous ceux que vous aimez ?

Un démon majeur, tiré d’un sommeil séculaire, assoiffé de vengeance et de conquête, refait surface trois mille ans après l’Apocalypse qui a anéanti la Terre Arcane. Dans ce nouvel univers, les arbres ont acquis une conscience, et les humains des pouvoirs singuliers. Ainsi en est-il de treize apprenties sorcières qui ignorent encore que le poids du monde repose sur leurs épaules. Et parmi elles, Louyse… choisie par la destinée pour barrer la route de cette force démoniaque.

Mon avis

Pause fantasy aujourd’hui, avec ce titre YA qui sur le papier m’attirait beaucoup. Un mélange de magie et d'écologie, ça ne pouvait que me parler, non ? Au final, même si quelques petites choses m’ont fait tiquer, j’ai trouvé cette lecture plaisante.

Du côté des éléments qui m'ont un peu gênée, il y a tout d’abord le style du roman. La narration est déjà au présent, ce qui n'est pas ce que je préfère. Elle est de plus du point de vue de Louyse, qui, avant d’être une héroïne de fantasy, est une adolescente et s’exprime comme telle. On retrouve donc ici un registre courant, voire familier, notamment pour ce qui est des échanges ou du ressenti des personnages (les passages explicatifs ou descriptifs étant, eux, plus conventionnels), ce qui peut surprendre pour un livre de ce genre. C’est un parti pris qui plaira peut-être à certains, mais qui ne m'a pas enthousiasmée plus que ça. Je m’y suis cependant fait et j’ai fini par être happée par le roman et son atmosphère.

Le monde des Sylves a en effet quelque chose de particulièrement séduisant. Original et consistant, il laisse la part belle à la nature. La magie qui tire sa force des arbres est notamment très bien trouvée et m’a complètement enchantée. J'ai également trouvé intéressante la dualité entre sorcières guérisseuses / sorciers protecteurs et celle entre Sylves sorciers / Sylves doctes. Tous ces éléments forment un écrin de choix pour cette histoire dont j’ai beaucoup aimé le développement. 

L’intrigue a beau mettre en scène des personnages qui ne m’ont pas particulièrement fait vibrer (quand je n'avais pas envie d'en claquer certains), son cheminement et ses péripéties rythmées ont su mon convaincre

Alors que Louyse, sorcière-guérisseuse en devenir, s’apprête à passer une importante étape de son apprentissage, un démon assoiffé de vengeance refait surface et la marque d’une aura noire, une malédiction destinée à tuer ses proches et l’isoler. Pourquoi elle ? La faute au destin, encore une fois. Cela n'empêche cependant pas le roman d'être prenant.

On y suit la jeune femme le temps d’une année, entre enseignements, amours adolescents, prophétie funeste et lutte contre le mal. Et alors que son univers subit toujours plus les assauts du démon, Louyse, elle, connaît de réelles épreuves. Son quotidien scolaire se mêle ainsi à des enjeux de plus grande envergure qui peu à peu s'affirment

Cela permet à la tension de monter graduellement, faisant de ce roman un petit page turner. La toute fin, en revanche, m’a semblé un peu rapidement traitée, surtout en en comparaison avec le passage plus épique (la tempête) l’ayant précédée. Elle offre néanmoins une bonne conclusion à l’histoire et laisse juste assez de portes ouvertes pour titiller la curiosité du lecteur.

En bref...

Même si quelques petites choses m’ont fait tiquer, j’ai trouvé cette lecture plaisante. 
Du côté des éléments qui m'ont un peu gênée, il y a tout d’abord le style du roman qui part parfois dans le registre courant, voire familier, ce qui peut surprendre pour un livre de ce genre. Je m’y suis cependant fait et j’ai fini par être happée par le roman et son atmosphère. Le monde des Sylves a en effet quelque chose de particulièrement séduisant. Original et consistant, il laisse la part belle à la nature et forme un écrin de choix pour cette histoire dont j'ai beaucoup aimé le développement. L’intrigue a beau mettre en scène des personnages qui ne m’ont pas particulièrement fait vibrer, son cheminement et ses péripéties rythmées ont su mon convaincre. Il se dégage de ce roman une belle tension qui pousse à tourner toujours plus les pages. 

J'ai bien aimé, mais...

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

2 commentaires

  1. Ah c'est dommage pour les personnages. Je l'ai vu passer et je me demandais justement comment c'était

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'héroïne est un peu tête à claque, et les personnages secondaires c'est pas mieux. Avec le style, c'est les deux points qui ont un peu descendus la lecture pour moi. Mais l'univers et l'intrigue sont vraiment vraiment tops !

      Supprimer