Mes derniers avis

Kate Daniels - Tome 5 : Meurtre Magique, d'Ilona Andrews (Relecture)


Kate Daniels - Tome 5 : Meurtre Magique
Kate Daniels - Book 5: Magic Slays
d'Ilona Andrews
Collection Infinity - Editions MxM Bookmark (2017)
Première édition VO en 2011
300p

ebook
l'acheter en numérique : Acheter
sortie papier environ un mois après la sortie numérique

Ilona Andrews est le pseudonyme d'un couple résidant dans l'Oregon formé par Ilona et Gordon. Ils sont les co-auteurs de trois sagas, Kate Daniels, Hidden Legacy et The Edge, ainsi que de plusieurs one-shot et nouvelles se déroulant dans ces univers.


SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS

Synopsis


Ravagée par une guerre entre la magie et la technologie, Atlanta n’a jamais été aussi dangereuse. Par chance, Kate Daniels est sur le coup. Kate Daniels a peut-être quitté l’Ordre de l’Aide Miséricordieuse mais elle est toujours plongée jusqu’au cou dans les problèmes paranormaux. Ou, plutôt, elle le serait si quelqu’un daignait l’embaucher. Maintenant que l’Ordre s’emploie à ruiner sa réputation, lancer sa propre affaire s’avère plus difficile qu’elle ne l’aurait cru… Sans compter les  nombreux clients potentiels qui craignent d’indisposer le Seigneur des Bêtes, qui n’est autre que le compagnon de Kate. Quand le premier Maître des Morts d’Atlanta l’appelle pour lui demander de l’aider à capturer un vampire en cavale, Kate saute sur l’occasion de décrocher un travail rentable. Cependant, elle découvre vite qu’il ne s’agit pas d’un incident isolé. Kate doit alors absolument découvrir le fin mot de l’histoire, et rapidement, sinon la ville et tous les êtres qui lui sont chers risquent de payer le prix fort.


Mon avis


Kate Daniels la relecture, le retour. Vous en aviez rêvé ? La Collection Infinity l’a fait. Eh oui, ce 5e tome des aventures de Kate Daniels sort enfin en français et bon sang, ce que ça fait plaisir ! C’est un des opus sur lequel j’avais le moins de souvenirs, quelques grandes lignes de l’intrigue et encore. C’est donc avec délectation que je me suis plongée dedans, j’ai presque tout redécouvert. 

À la différence du précédent, ce tome est un peu moins lié par les évènements au reste de la saga, mais le fil conducteur, lui, est quand même bien présent. On y trouve ainsi des révélations sur les origines (maternelles pour le coup) de Kate qui remettent pas mal de choses en question pour elle, ses pouvoirs se développent et les enjeux se définissent un peu plus.

L’univers, également, gagne de l’épaisseur, notamment grâce à l’évolution des relations entre les différentes créatures surnaturelles d’Atlanta. C’est l’occasion d’aborder d’autres pans de ce monde magique avec des sorciers et sorcières venus de l’Est et dont les engueulades n’ont rien à envier à celle de notre couple préféré.


Curran ouvrit la bouche. À côté de lui, Jim secoua la tête. Son expression ressemblait étrangement à de la peur.
― Il est jeune, rétorqua Vasiliy.
― Il est pourri gâté, aboya Evdokia. Il passe tout son temps à essayer de tuer mon chat. L’un de tes enfants est médecin, l’autre est avocate, et le troisième s’entraîne à devenir un tueur en série.
Vasiliy la regarda fixement, choqué.
― Nous faisons une courte pause ! rugit Curran avant de s’éloigner.
Nous opérâmes un repli stratégique en direction de l’entrée du steak house, passant juste devant Barabas qui, plié en deux, émettait des sons étranglés aigus.
Une fois à l’extérieur, Curran soupira et se tourna vers moi.
― Tu savais qu’ils étaient cinglés ?

L’histoire, elle, est toujours aussi entraînante. Le rythme est peut-être plus posé dans les 100 premières pages que dans d’autres volumes, mais les péripéties s’enchaînent ensuite de façon explosive et, comme toujours, avec beaucoup d’humour. Je sais, je me répète, mais le style des Andrews est un régal de chaque instant. Dynamique, très visuel et incisif dans les dialogues, il me ravit à chaque fois.

Je ne m’en souvenais pas, mais c’est également dans cet opus que les personnages secondaires gagnent en présence. Alors bien sûr le tome 3 avait déjà amorcé un beau virage de ce côté-là, mais je trouve que ce volume inscrit plus ces éléments dans la durée, avec notamment l’implication d’Andrea et Derek dans le quotidien professionnel de Kate. Barabas, que l’on rencontrait dans Blessure Magique, se montre également de plus en plus indispensable. À cela s’ajoutent d’ailleurs deux petits nouveaux chers à mon cœur : Ascanio jeune bouda survolté qui forme avec Derek un duo de choc et Roman, prêtre du Dieu des ténèbres au sens de la théâtralité certain.

― Je ne le prends pas avec moi. C’est un gosse.
― C’est un bouda mâle âgé de quinze ans. Il soulève jusqu’à cent soixante kilos au développé-couché et son alpha assure qu’il a une forme intermédiaire correcte.
― Curran !
― J’adore t’entendre prononcer mon nom. C’est tellement sexy.
― J’enquête sur des personnes qui sacrifient des tueurs expérimentés en offrande à des divinités obscures.
― Parfait. Ça l’occupera.
Aaargh.
― Non.
― Il a besoin d’un exutoire pour toute cette énergie, et il peut t’être utile.
― À quel titre ?
― En tant qu’appât.
Pourquoi moi, pourquoi ?
― Je te déteste.

Il y a un côté un peu nostalgique à revoir les débuts de la formation de la bande. Si vous accrochez à tout ce petit monde, sachez que vous les retrouverez par la suite, toujours en très grande forme. Les premiers volumes permettaient de faire la connaissance de certains de ces personnages, de voir les liens se créer, celui-ci est vraiment celui de l’approfondissement avec une équipe qui se créée autour de Kate. Et comme toujours, cela se fait dans la bonne humeur, je ne me lasse pas de les voir interagir.

D'ailleurs en parlant bonne ambiance, s'il y en a bien deux qui continuent de me mettre les sourire aux lèvres ce sont Kate et Curran. On aurait pu croire que l'évolution de leur couple allait modifier leurs relations, mais non. Ils ont beau former un couple d'une grande force, les échanges plein de piquant sont toujours au rendez-vous  

— Tu es sûre que tu n’as pas besoin que ton prince charmant vienne te sauver ?
Le nœud dans mon estomac se dissipa. Mon prince charmant, hein ?
— Si, bien sûr. Tu en as un sous la main ?
— Oh, je pense que je pourrais en trouver un quelque part. Comme chaque fois que je dois venir te sauver la peau.
— Quand je rentrerai, je t’éclaterai la tête à coups de pied.
— Tu pourras toujours essayer. Tu as probablement besoin d’exercice puisque tu restes assise sur ton cul toute la journée à l’agence.
— Tu sais quoi, évite de m’adresser la parole.
— Tes désirs sont des ordres, chérie

En bref...

Un tome sur lequel j'avais le moins de souvenir, c'est donc avec délectation que je me suis plongée dedans. 
À la différence du précédent, cet opus est un peu moins lié par les évènements au reste de la saga, mais le fil conducteur, lui, est quand même bien présent. De nouvelles révélations sur les origines de Kate apparaissent ainsi, alors que les enjeux se définissent un peu plus. L’univers, également, gagne de l’épaisseur, notamment grâce à l’évolution des relations entre les différentes créatures surnaturelles d’Atlanta. Quant à l'histoire, elle est toujours aussi entraînante. Après un départ un peu pépère, les péripéties s'enchaînent ensuite de façon explosive et, bien évidemment avec le couple Andrews aux commandes, avec beaucoup d'humour. 

C'est également un volume où les personnages secondaires sont à l'honneur. Les premiers tomes permettaient de faire la connaissance de certains, de voir les liens se créer, celui-ci est vraiment celui de l’approfondissement avec une équipe qui se créée autour de Kate. Et comme toujours, cela se fait dans la bonne humeur. Un régal ! 

Coup de cœur

Saga Kate Daniels
5,5. ? / Gunmetal Magic (spin off sur Andrea)
8.5 ? / Magic Stars (spin off sur Julie & Derek)
9.5 ? / Iron and Magic (2018 en VO) (spin off sur Hugh)
10. ? / Magic Triumphs (2018 en VO)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict


2 commentaires

  1. ENFIN en Fraaaaaance ! Une série dont on ne se lasse pas <3 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tellement, surtout en cette période où plein de sagas ou de collections s’arrêtent !

      Supprimer