Mes derniers avis

La Trilogie de la Poussière - Tome 1 : La Belle Sauvage de Philip Pullman


The Book of Dust - Tome 1 : La Belle Sauvage
La Trilogie de la Poussière - Tome 1 : La Belle Sauvage
de Philip Pullman
Editions David Fickling Books (2017)
Publié en VF aux éditions Gallimard
546p


Philip Pullman est né en Angleterre, à Norwich, en 1946. Il a vécu durant son enfance en Australie et au Zimbabwe, puis au pays de Galles. Diplômé de l'université d'Oxford, il a longtemps enseigné dans cette ville où il vit toujours et qui lui a inspiré l'Oxford imaginaire du monde de Lyra. Après la publication du premier volume de la série « Sally Lockhart », en 1986, il consacre son temps à l'écriture. Le premier tome de la trilogie « À la croisée des mondes » paraît en 1995, marquant profondément l'imaginaire collectif. Traduite en 40 langues et totalisant près de 20 millions d'exemplaires vendus, l'oeuvre a été jouée au National Theatre de Londres avant d'être transposée au cinéma. Elle sera également adaptée par le scénariste Jack Thorne (coauteur de « Harry Potter et l'enfant maudit ») en une série pour la chaîne BBC One. 

Synopsis

À l'auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d'équipée, doivent s'enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s'affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours.

Mon avis


Avant Harry Potter, dans le temps comme dans mon cœur, il y a eu la trilogie A la Croisée des Mondes, petit bijou d’imagination et de poésie aux nombreux niveaux de lecture. Son intrigue palpitante aborde des sujets parfois ambitieux et se déroule dans une ambiance merveilleuse. Beaucoup d’émotion également, grâce à des personnages très attachants et des épreuves dont on ne sort pas forcément indemnes. Ce sont des livres que j’ai lus et relus depuis ma rencontre avec le premier tome à 12 ans, chaque fois en y redécouvrant quelque chose de nouveau. 

Ce Livre de la Poussière, cela fait presque 17 ans que j’en rêvais. Je ne vous cache pas ma joie lorsque l’auteur a annoncé il y a quelques mois que ça y est, on y était, et qu’il allait d’ailleurs le décliner en trois volumes. L’angoisse était quand même au rendez-vous. Quand on a aimé à ce point une histoire, on a toujours peur que la "suite" ne soit pas à la hauteur. 

Je ressors cependant comblée de cette lecture. Si La Belle Sauvage n’a pas la force des trois autres tomes, le roman a quand même ce petit brin de magie. Voyage initiatique, aventure au long cours, pamphlet sur les dangers de la religion... il couvre bien des terrains.

Préquelle à la première trilogie, tout du moins pour cet opus, il peut tout à fait se lire avant A la Croisée des Mondes. Je pense cependant qu’il s’apprécie bien plus si l’on connait déjà l’univers, ses enjeux et surtout ses personnages que l’on redécouvre ici, comme de vieux compagnons perdus de vue.


Pendant qu’il malaxait et étirait la pâte, Malcolm pressa la religieuse de questions :
– C’est vrai ce qu’on raconte sur le bébé de Lord Asriel ?
– Et qu’est-ce qu’on raconte ?
– Que vous veillez sur lui parce que son père a tué un homme et que la justice lui a pris tout son argent. Et c’est pour ça que le lord-chancelier m’a interrogé au sujet de ce bébé l’autre jour à l’auberge. Alors, c’est vrai ?
– Oui. C’est une petite fille.
– Comment elle s’appelle ?
– Lyra. Je ne comprends pas pourquoi ils ne lui ont pas donné un prénom de sainte.

J’ai eu des frissons quand j’ai vu certains noms apparaître au fil du texte. Lyra et Pantalaimon bien sûr, mais également Asriel, qui dévoile ici une autre facette de sa personnalité, ou d’autres dont je tairais l’identité pour conserver la surprise. Il y a quelque chose de jouissif à les découvrir avant en connaissant leur destin, une bonne bouffée de nostalgie aussi, teintée d’une belle curiosité. Comment est née la prophétie ? Comment Lyra s’est-elle retrouvée à Oxford ? Ce roman pose les bases de ce qui sera cette grande épopée à travers les mondes.

Mais c’est également et avant tout l’histoire de Malcolm Polstead que l’on rencontrera, une fois adulte, dans Lyra et les Oiseaux. Âgé ici de 11 ans, il vit à l’auberge de la Truite que tiennent ses parents et qui voit chaque jour passer de nombreux clients. Entre l’école, ses lectures, ses services à l’auberge, ses visites au proche prieuré et ses escapades dans son canoé, la Belle Sauvage, Malcolm a une petite vie bien rythmée... jusqu’à ce que ses voisines les nonnes recueillent un bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon. Il est tout de suite fasciné par cette enfant qui semble au cœur de bien des intérêts. Qui est-elle ? Que fait-elle ici ? Quels secrets l’entourent ? Lyra est menacée et Malcolm s’érige rapidement son protecteur. Mais au loin, la tempête gronde. 


Il y aura du soleil et un vent chaud. Mais ne t’y fie pas. La pluie va tomber de plus belle ensuite, provoquant la plus grande inondation depuis au moins un siècle. Une inondation hors du commun. Tous les cours d’eau sont près de déborder et de nombreux barrages menacent de céder.

À une première partie où la tension monte peu à peu, sur fond de jeux d’espions et de sourde menace, succède le déchaînement des éléments. Jetés sur les flots, Malcolm, sa compagne d’équipée Alice, la petite Lyra et leurs dæmons vont vivre bien des aventures. C’est un trio attachant, j’ai trouvé, même si Alice met un peu plus de temps à s’apprivoiser. Les épreuves qu’ils traversent ici m’ont d’ailleurs arraché bien des palpitations, qu’il s’agisse de moments riches en action ou en émotion ou de la plus insidieuse présence de Bonneville, un méchant très bien campé et particulièrement glaçant. 

Tout cela est de plus l’occasion d’explorer plus en profondeur quelques pans de l’univers, comme l’aléthiomètre, le Magisterium, son influence en Angleterre... Ce sont tant d’intéressants éléments qui apportent de l’épaisseur à ce monde déjà riche. Les liens entre dæmons et humains sont également mis en avant, à travers des passages qui m’ont beaucoup émue. Enfin, l’intrigue permet aussi de se confronter à une petite dose de fantastique.


Mais, surtout, des choses ont été dérangées dans l’eau, et dans le ciel aussi, et, pour qui sait les déchiffrer, ces signes sont d’une évidente clarté.

C’est un surnaturel auquel je ne m’attendais pas forcément, mais que j'ai fort apprécié. Si A la Croisée des Mondes surfait déjà sur cette vague, il y avait quelque chose d’exotique à ces éléments qui provenaient de cette ouverture sur les différents mondes. Or, on a là des ingrédients plus ancrés dans le folklore populaire et surtout inhérent à cette bonne vieille Albion. Quand la nature se déchaîne, toutes les portes sont ouvertes...


En bref...

Presque 17 ans que je l'attendais ce Livre de la Poussière et il ne m'a pas déçue. 
Si La Belle Sauvage n’a pas la force des trois autres tomes, le roman a quand même ce petit brin de magie. On y fait la connaissance de Malcolm Polstead, 11 ans, dont le quotidien bien ordonné va se retrouver dérangé par l'arrivée au prieuré voisin d'un bébé prénommé Lyra et son dæmon Pantalaimon. À une première partie où la tension monte peu à peu, sur fond de jeux d’espions et de sourde menace, succède le déchaînement des éléments et une aventure fort rythmée. Voyage initiatique, pamphlet sur les dangers de la religion, incursion dans le folklore anglais... le livre couvre bien des terrains. Tout cela est de plus l’occasion d’explorer plus en profondeur quelques pans de l’univers et de redécouvrir des personnages de la première trilogie, un régal pour les fans d'A la Croisée des Mondes.


J'ai beaucoup aimé

Trilogie de la Poussière / The Book of Dust
1. La Belle Sauvage / La Belle Sauvage
2. ? / ?
3. ? / ?

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict


4 commentaires

  1. J'attends de lire l'intégralité de cette nouvelle trilogie avant de me prononcer, mais en tout cas ce premier tome est excellent ♥ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment une agréable surprise après toute cette attente. J'avais un peu peur de voir mes espoirs déçus;

      Supprimer
  2. Piouf ! Comment tu veux que je résiste après ta chronique ??
    (Bon j'avoue, j'ai commandé l'intégrale de la trilogie au Père Noël ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est simple, ne résiste pas ^^ Super ça pour l'intégrale. Tu as pris un coffret ou alors le gros livre avec les tomes dedans ? Quelle édition ? Tu me montreras, hein ?!

      Supprimer