Mes derniers avis

Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry


Apprendre à devenir adulte
Adulting 1010
de Lisa Henry
Editions MxM Bookmark (2018)
Première publication VO en 2016
300 p

ebook

Originaire d'Australie, Lisa Henry vit dans le nord tropical du Queensland. Elle est l'autrice de plusieurs romances m/m de tous les genres (new adult, paranormales, sf ...)

Synopsis

Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n'est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d'été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l'inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ? Ce n'est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.

Jai, âgé de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l'Ohio. Seulement le temps de gagner assez d'argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour cela, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore... Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l'apprendra bientôt, il n'est pas nécessaire de voyager à l'autre bout du monde pour vivre l'aventure d'une vie.

Apprendre à devenir adulte n'est pas un roman d'été. C'est l'histoire d'une amitié d'été - avec des avantages. On y parle de pizza aux garnitures dégoûtantes, de Netflix et du froid, et d'exhibitionnisme (accidentel). C'est tout. Il n'y a pas de sentiments ici. Aucun. Taisez-vous.

Mon avis

Je continue à explorer le catalogue MxM Bookmark avec un roman dont le synopsis me laissait espérer quelques sourires. Je suis loin d’avoir été déçue sur ce point-là. 

J’ai d’ailleurs eu l’idée géniale d’entamer ce livre de nuit, et mon cher et tendre a menacé de me bouter hors du lit conjugal si je continuais à glousser sur ma liseuse. Bonne humeur au rendez-vous, donc, avec cette histoire que l’on pourrait croire au début manquer de profondeur.

On se laisse assez rapidement entraîner, à rigoler un peu à chaque page des frasques de Nick, perdu entre deux âges, de son exhibitionnisme accidentel et de ses références geek, tout en comptant le nombre de fois où le mot sucer s’invite dans le texte (beaucoup !). Bon d’accord, c’est parfois un peu dans le too much (en tout cas pour moi), mais c’est une histoire qui reste globalement très drôle.

Et puis, peu à peu le récit va au-delà de ces éléments. On se rend compte que ce n’est pas tant un livre à ne pas prendre au sérieux, mais plutôt un livre qui ne se prend pas au sérieux, tout en traitant de choses sérieuses. De la difficulté de grandir, de considérer le futur, prendre des responsabilités... Cela vous met un moment face à vos 18 ans et aux interrogations qui pouvaient vous assaillir à cette époque. Je ne m’y attendais pas du tout et j’ai trouvé cela très réussi.

En toile de fond, on retrouve une romance qui m’a en revanche un peu laissée sur ma faim. C’est une relation à laquelle aucun des deux ne croit vraiment, mais qui doucement se consolide alors que Jai se laisse gagner par le côté jeune chien fou de Nick. Pas de grands débordements émotionnels ici, mais du sexe et une bonne dose de tendresse

Cela reste choupinou, mais j’aurais aimé un peu plus de développement. Je n’ai pas vraiment ressenti les personnages se lier plus que cela, ce qui m’a par moment frustrée. On ne sait ainsi pas si ça ira plus loin, mais je crois en fin de compte que ce n’est pas le but de l’histoire. C’est plutôt une tranche de vie qui nous est ici contée, le temps d’un été... 

En bref...

Éclats de rire au programme avec ce livre qui déborde de bonne humeur. Il traite sans se prendre au sérieux de choses pourtant sérieuses. De la difficulté de grandir, de considérer le futur, prendre des responsabilités... Cela vous met un moment face à vos 18 ans aux interrogations qui pouvaient vous assaillir à cette époque. En toile de fond, une petite romance, une relation à laquelle aucun des héros ne croit vraiment, mais qui doucement se consolide. Pas de grands débordements émotionnels ici, mais du sexe et une bonne dose de tendresse. Cela reste choupinou, mais j’aurais aimé un peu plus de développement. Même si, en fin de compte, savoir si ça ira plus loin n'est pas le but de l’histoire, je crois. C’est plutôt une tranche de vie qui nous est ici contée, le temps d’un été... 

J'ai aimé, mais

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

1 commentaire

  1. Je ne connaissais pas, mais je suis sous le charme de ta chronique... Allez HOP !!! +1 dans ma wishlist :)

    RépondreSupprimer