Mes derniers avis

Victorian Fantasy - Tome 1: Dentelle & Nécromancie, de Georgia Caldera


Victorian Fantasy - Tome 1: Dentelle & Nécromancie
de Georgia Caldera
Editions J'ai Lu (2014)
541p

Georgia Caldera est une romancière et illustratrice française. Elle s'épanouit tout d'abord dans les univers sombres et fantastiques, influencée par Edgar Allan Poe, Bran Stoker ou encore Anne Rice. Son premier roman, Réminiscences, le T1 de la saga Les Larmes Rouges, correspond d'ailleurs à cet environnement. Il a remporté le prix merlin en 2012. En 2014, elle élargit son répertoire avec une première romance contemporaine: Hors de portée.


Synopsis

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.


Mon avis


Nouveau pavé dans mon arsenal, mais finalement sa lecture aura été très rapide. Si j'ai eu un peu de mal à me plonger dedans (en même temps, un gros rhume ça n'aide pas), je me suis par la suite bien prise au jeu.

Coup de chapeau tout d'abord pour un univers très riche. De descriptions soignées en détails impromptus, il s'immisce dans l'esprit du lecteur sans crier gare. Pour un peu, on croirait le fréquenter depuis plusieurs tomes.

Georgia Caldea fait ici preuve d'une imagination débridée. Elle transporte son lecteur dans une Angleterre victorienne où steampunk et magie se mêlent avec harmonie. Un mélange bien séduisant qui laisse la part belle à quelques pointes de loufoquerie: des mains cadavériques en goguette y côtoient chatons, sorciers et étranges constructions mécaniques, sous l'ombre menaçante d'une reine éternelle. 

Charmé par ce cocktail, on se plonge sans difficulté dans une intrigue placée sous le signe de l'amour et du mystère. Qui est vraiment Andaste ? Trouvera-t-elle la liberté à laquelle elle aspire ? Quelle est cette étrange malédiction qui frappe Thadeus ? Les deux opéreront ils à un "rapprochement" ? Tant de questions qui guident la lecture.

J'avais beau ne pas m'attendre à ce que la romance occupe tellement de terrain, cela ne m'a pas empêchée de dévorer ces pages. Certes, j'aurais aimé voir certains éléments développés ailleurs que dans les soixante dernières pages, mais j'ai trouvé l'ensemble globalement très entraînant. Il est plein de petits rebondissements qui font que l'on a envie de toujours en savoir plus.

Il est de plus assez jouissif de voir nos deux héros lentement s'apprivoiser. L'alternance de points de vue permet de varier les plaisirs et mieux comprendre leurs positions. On ressent tour à tour les émotions de l'un puis de l'autre, en s'attachant toujours plus à eux. Et si leurs personnalités ne transcendent pas par leur aspect novateur, elles restent quand même des recettes bien efficaces.

Andaste offre ainsi un délicieux mélange d'innocence et d'effronterie. Elle est de ces figures paradoxales qui tour à tour s'affirment, puis manquent d'assurance, font preuve de perspicacité mais également de naïveté et irritent autant qu'elles régalent. Il faut dire que la demoiselle ne sait pas vraiment sur quel pied danser. Après une vie passée en recluse elle doit tout découvrir et faire face à une tempête déstabilisante nommée Thadeus.

Le jeune homme est un nécromancien aussi doué que rustre et parfaitement inapte à toute interaction sociale, ce qui donne lieu à plusieurs scènes cocasses. Typiquement le genre de héros qui me file des palpitations, c'est un grand brun ténébreux, tourmenté et très bougon, juste comme je les aime. Face  à Andaste il perd tous ses moyens et va passer son temps à lui souffler le chaud puis le froid. En effet, bien qu'attiré par elle, il est persuadé qu'elle lui a jeté un sort, cela n'aide pas à établir des rapports sains.

Et oui, leur relation est de celles emplies de malentendus. Avec un peu de communication tout serait réglé, mais cela ne serait pas aussi fun. Que voulez-vous, j'ai un faible pour les couples qui s'envoient la vaisselle à la figure. Et entre Andaste et Thadeus, c'est plus qu'explosif. Tous deux ont des personnalités assez fortes qui donnent lieu à des échanges aussi drôles que passionnés, un plaisir que Georgia Caldera sait faire durer.
   
Quant aux autres protagonistes, je les ai pour le moment trouvés un peu difficile à cerner. L'auteur entretient le mystère à leur sujet, un mal parfois nécessaire à l'intrigue. Gageons cependant que l'on retrouvera en certains dans les prochains tomes et qu'ils y connaîtront leur heure de gloire.

En bref...

Coup de chapeau tout d'abord pour un univers très riche et à l'imagination débordante. De descriptions soignées en détails impromptus, on se plonge avec délice dans une Angleterre victorienne où steampunk et magie se mêlent avec harmonie. L'intrigue, elle, est placée sous le signe du mystère et laisse la part belle à la romance. Je ne m'attendais pas à ce que cet élément prenne autant place, mais j'ai trouvé l'ensemble globalement bien entraînant. Il est plein de petits rebondissements qui font que l'on a envie de toujours en savoir plus. Qui de plus est, il est jouissif de voir nos deux héros lentement s'apprivoiser. Tous deux ont des personnalités assez fortes qui donnent lieu à des échanges aussi drôles que passionnés, un plaisir que Georgia Caldera sait faire durer.


J'ai beaucoup aimé

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict

17 commentaires

  1. Je suis contente qu'il t'ait plu, j'avoue que je suis un peu anxieuse parce que je n'ai pas vu beaucoup d'avis positifs sur celui ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu aussi, c'est dommage. Après c'est vrai qu'en dehors de la romance il ne se passe pas énormément de choses (en tout cas pendant les 3/4 du bouquin), mais comme je le dis c'est plein de petits éléments qui donnent envie de continuer quand même pour avoir le fin mot de l'histoire. Et puis, l'univers est vraiment top et les personnages envoient des étincelles. Une fois qu'on se met le cerveau en mode romance, ça passe très très très bien ;)

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL et je ne sais pas quand je vais le lire. C'est quand même un bon petite pavé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un pavé mais qui se lit très très très vite en fait. J'ai été bien surprise.

      Supprimer
  3. Oooh, ça m'a l'air bien ça ! *-* Allez, faisons donc grossir un peu ma WL ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre WL, condamnée à l'obésité ;)

      Supprimer
  4. Comment faire pour ne pas craquer ??? Comment .???

    RépondreSupprimer
  5. Ton avis me conforte dans l'idée qu'il me tente ! En plus, j'aime beaucoup la couverture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, la couverture est topissime, c'est ce qui m'a fait craquer à la base.

      Supprimer
  6. "le genre de héros qui me file des palpitations, c'est un grand brun ténébreux, tourmenté et très bougon"

    On a le même genre de héros, je crois. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je vois ça ^^ En plus c'était le second que je croisais d'affilé (l'autre avait d'ailleurs aussi bobo à la jambe).

      Supprimer
  7. Alors je retient que l'univers est riche et bien développés, et j'aime l'alternance de point de vu ! Tu me tentes beaucoup =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du moment que tu sais que la romance est très présente, il ne devrait pas y avoir de problème.

      Supprimer
  8. J'adore ta chronique elle est bien écrite
    Sabrina, du blog, READING IN BLACK

    RépondreSupprimer
  9. j'ai bien aimé la romance et l'univers, mais je regrette que la partie "magie / nécromancie" soit si peu utilisée :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une romance avant tout en fait, ce qui a pu en dérouter plus d'un. J'aurais aussi aimé que l'intrigue fantastique soit plus sur le devant, mais j'ai quand même trouvé mon compte.

      Supprimer