Mes derniers avis

IRL, d'Agnès Marot


I.R.L
d'Agnès Marot
Editions Gulf Stream (2016)
456p

Une tasse de thé bien chaude à la main, sa panthère de poche sur les genoux, Agnès Marot écrit des histoires dans lesquelles elle partage ses rêves, ses espoirs. Depuis De l’autre côté du mur jusqu’à I.R.L., son cinquième roman, ses personnages empruntent les mille facettes des émotions et parcourent les sentiers de l’imaginaire pour mieux parler des hommes et du monde. Entre deux mots et trois carrés de chocolat, elle passe de l’autre côté de la barrière pour travailler les romans des autres auteurs en tant qu’éditrice indépendante, et tente de dompter sa muse incontrôlable.

Synopsis

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo.

C'est Lundi, que lisez-vous ? 28.11.2016




Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


Le semaine dernière

  
  

- Les Highlanders du Nouveau Monde #2 Fidèle à son Clan, de Pamela ClareNormalement, ce tome avait tout pour me plaire : des highlanders, une ambiance à mi-chemin entre Outlander et Le Dernier des Mohicans, une intrigue sur fond de guerre et de trahison... Je ne le nie pas, ces éléments étaient plaisants. Ce second opus est en cela délicieusement dépaysant. Mais entre un rythme bien trop calme sur une grosse partie du roman, une héroïne naïve au possible (les douces ingénues, très peu pour moi), et une romance au ton plus que vieillot (j'ai eu l'impression de lire une romance des années 80, mais non première parution en 2008) ... je me suis pas mal ennuyée. 

La Boiteuse de Françoise Grard (chronique): J’ai dès les premières pages été emportée par l’écriture très fine de l’auteure. Elle insuffle au texte une tension de chaque instant, sublimée par des descriptions de paysages écossais aussi fascinants qu’angoissants. On est tenu en haleine jusqu'à la fin, même si j'ai trouvé ces derniers instants un peu trop rapidement survolés. Mais qu'importe, au final, ce qu'il a peut-être de plus précieux dans ce roman, ce sont le deuil puis la reconstruction qui nous sont contés.

Haunted Hearts Legacy #1 The Architect of Song de A.G. Howard: Atmosphère un brin gothique, fantômes du passé (au propre comme au figuré), échanges sensuels, personnages mystérieux et intrigue introspective donnent à ce roman une atmosphère très envoûtante. Mon intérêt a de plus été maintenu par les secrets entourant les personnages et le devenir de leur romance, les deux éléments étant intimement liés. J'avais beau avoir mes théories, j'ai beaucoup aimé la manière qu'a eu l'auteure d'alimenter le mystère tout le long du roman. En comparaison, la fin, même si riche en tension, est un peu rapide dans ses révélations pour moi.

- Spindle Cove #5 Do You Want to Start a Scandal de Tessa Dare: Petit dernier de Tessa Dare, crossover entre ses séries Spindle Cove et Les Héritières. On y suit en effet Charlotte Highwood, sœur de Minerva et Diana (Spindle Cove #2 et #3.5), et Piers Brandon, ancien fiancé de Chloé Whitmore et frère de Rafe Brandon (Les Héritières #2). Comme toujours avec l'auteur, il souffle sur le roman un vent de bonne humeur. Dialogues percutants, situations décalées et monologues intérieurs hilarants sont une fois de plus légion, le tout sur fond de garden party en huis clos. Décidément, Tessa Dare a le don pour brosser des personnes rafraîchissants qui vous mettent le sourire aux lèvres. Seul petit nuage à l'horizon pour moi dans ce tome: des épreuves de fin qui peinent à toucher et font plus rouler des yeux qu'autre chose.

- Orgueil & Préjugés, le manga, de Stacy King & Po Tse:  J'adore ce classique et ses adaptations, ce n'est un secret pour personne. J'étais donc curieuse de voir ce que ce manga donnait. Même si je n'accroche pas complètement à la représentation de Darcy et à certaines libertés prises avec l'intrigue, j'ai quand même apprécié de me replonger dans l'histoire grâce à cette lecture. 

- Rose Morte #1 La Floraison, de Céline Landressie (chronique): Des points que j'ai aimés (l'atmosphère, l'écriture), d'autre un peu moins (les personnages et la romance), on verra si le prochain opus me convaincra plus. 

Mes lectures en cours



- Pérismer #1 La Reine des Noctères de Franck Dive: Je l'entame à peine, plus de nouvelles dessus la semaine prochaine. 

A venir

Plouf plouf PAL au programme. 


Ce que j'ai visionné cette semaine


S1, Ep. 1 à 7: Je suis fan des voyages dans le temps, impossible donc de passer à côté de cette série. Si j'aime beaucoup le concept et que l'ensemble est entraînant (cet épisode avec Ian Flemming !!!), je ne trouve pas le tout non plus extraordinaire. Un peu déçue également par les révélations du dernier épisode (entre too much et manque d'originalité)
S8, Ep. 18 à 23: Mon sentiment sur cette huitième saison n'a pas évolué: sympa, mais sans plus. Il ya toujours quelque bons moments, mais je ne visionne plus avec le même entrain qu'avant. La toute fin de saison me donne quand même envie de voir la suite. 
S1, Ep. 2 à 4: Le mélange policier/space opera me plaît toujours autant.
S8, Ep. 8 à 14: J'aime, mais à petites doses, certains épisodes n'aident pas à trouver le sommeil ^^ 
Ep. 1 à 4: Quel plaisir de retrouver Stars Hollow et ses personnages ! Si ces nouveaux épisodes sont un peu moins funs que ceux des précédentes saisons, j'ai quand même passé un très bon moment en compagnie de Rory, Lorelai et Emily.  

S1, Ep. 11 à 13: Le jeu d'acteur est toujours aussi moyen (même s'il y a eu qqs progrès), les effets spéciaux pourris (mon dieu, ces armes en mousse !) et je ne suis pas fan des libertés prises avec le livre, mais ça reste fun à regarder. Et puis il y a les beaux yeux de Matthew Daddario.


Rose Morte - Tome 1: La Floraison, de Céline Landressie


Rose Morte - Tome 1: La Floraison
de Céline Landressie
Editions Milady (2015)
Première parution en 2012 aux Editions de l'Homme Sans Nom
587p

Née en 1978, Céline Landressie est autodidacte. Fascinée par l’Histoire, ainsi que par tout ce qui à trait à la littérature – notamment gothique et fantastique –, elle commença à monopoliser la machine à écrire de sa mère dès ses 9 ans. Quelques années plus tard, dans son premier roman, La Floraison, elle donne vie à une héroïne de caractère qui a su conquérir le cœur de ses lecteurs.

Synopsis

France, fin du XVIe siècle. Rose, unique héritière du comte Greer, est une jeune femme au caractère bien trempé. Mais son père, craignant pour son avenir, désire à tout prix la marier. C’est en essayant de se soustraire à ce destin qu’elle va faire la connaissance d’Artus de Janlys. Immédiatement sous le charme du fascinant comte, la jeune femme va être propulsée dans un univers de dangers et de mystères, où les meurtres abjects qui terrifient la capitale trouveront une explication incroyable et pourtant bien réelle…

La Boiteuse, de Françoise Grard


La Boiteuse
de Françoise Grard
Editions Gilf Stream (2016)
245p

Françoise Grard ne voit pas la différence entre chanter, jouer du piano, ou écrire pour la jeunesse. Pour elle, toutes les émotions doivent trouver leurs mots justes : la joie, la peine, l'amitié, l'amour, mais aussi le frisson de l'aventure. Dans son enfance voyageuse, les livres ont été ses compagnons les plus fidèles. Plus tard, elle a choisi de devenir professeur de français afin de partager avec ses élèves les beaux textes qu'elle avait découverts à leur âge. Aujourd'hui, elle propose à ses lecteurs les histoires qu'elle se raconte pour mener avec ses personnages une seconde vie, la vie par les livres.

Synopsis

"Je n'aurais pu dire pourquoi cette certitude se glissait en moi comme un serpent froid entre mes omoplates. Seulement que je savais que mon salut ne passerait plus par lui ; une évidence monstrueuse qui ne me révoltait même pas. Wilfred ne viendrait plus."

Trahie par Wilfred, qui l'a abandonnée seule et blessée au milieu des Highlands désertes, Aurore, revenue infirme d'Ecosse, se protège des autres et de l'amour comme elle le peut. La jeune femme se reconstruit à tâtons et étouffe en elle colère et angoisses, bien décidée à ne plus jamais entendre parler de celui qu'elle a tant aimé. Mais à la suite d'étranges révélations et de signes inquiétants, elle doit se résigner, malgré elle, à remonter sa piste. Tandis que le mystère s'épaissit, elle s'aperçoit que, prise au piège des apparences, elle s'est trompée sur lui. Découvrir la vérité sur Wilfred entraînera la jeune fille au coeur de lourds secrets et d'un terrible drame familial.

C'est Lundi, que lisez-vous ? 21.11.2016




Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


Le semaine dernière

Une semaine assez calme niveau lecture, mais je me suis rattrapée sur les séries ^^

  

- THIRDS Beyond the Books Volume 2, de Charlie Cochet : Comme dans le premier volume, on a là un recueil de nouvelles "commandées" par les fans de la saga. L'auteur offre ainsi de nouveaux points de vues sur certaines scènes des livres, le récit d’événements dont on avait entendu parler sans y assister, ou tout simplement des petits instants de vies. C'est souvent très fun, parfois touchant, absolument pas indispensable, mais tout à fait délicieux. J'adore

Chaos #4 Walk Through Fire de Kristen Ashley : Avec cette saga, Kristen Ashley s'attaque à l'univers des bikers, toujours avec sa petite touche personnelle. J'ai aimé, parce que c'est KA et qu'elle arrive toujours à parsemer ses histoires d'ingrédients que j'adore. En plus c'était une histoire de retrouvailles et j'ai un petit faible pour. Cela dit, j'ai quand même trouvé que le héros était un parfait connard dans la première moitié du roman, que l'héroïne lui pardonnait bien trop vite et que le grand secret qui les avait séparé par le passé sautait aux yeux dès le début (et j'avais envie de dire ... "tout ça pour ça ?! sérieusement ça n'était pas vraiment un obstacle ..."). Donc voilà, j'ai aimé, mais c'est pas son meilleur (de tout façon, de manière générale cette série n'est pas sa meilleure). 

Les Etoiles de Noss Head #1 Vertige, de Sophie Jomain et illustré par Marie-Laure Barbey-Granvaud (chronique: J'ai découvert la saga il y a quelques années déjà, mais n'avais pas été autant transportée que je l'espérais par ce T1. J'ai en revanche adoré les suivants et ai eu envie de me replonger dans les débuts de l'histoire. Avec cette réédition c'est chose faite et j'ai même préféré cette relecture à ma première rencontre. Gros bon point tout d'abord pour le travail sur le livre-objet. Reliée, illustrée et dotée d’un signet en tissu, cette édition est un vrai régal pour les yeux. Chaque page, ou presque, est travaillée et j'ai trouvé que Marie-Laure Barbey-Granvaud avait un très joli coup de crayon et un style qui correspondait parfaitement à l’ambiance du roman. En compagnie de ces très beaux dessins, j'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir l'histoire et ses personnages. Je trouve certes Leith toujours aussi lisse dans ce premier opus, mais Hannah m'a beaucoup touchée cette fois-ci, tout comme leur relation. 

Mes lectures en cours

  

Haunted Hearts Legacy #1 The Architect of Song de A.G. Howard : Fantôme, romance, Angleterre victorienne, enquête ... J'ai dépassé la moitié et j'accroche beaucoup à l'ambiance et à tous ces mystères. Un peu moins aux personnages (je sais pas il y a un truc qui me dérange, une impression de malaise), mais cela ne m’empêche pas de continuer. 

- Les Highlanders du Nouveau monde #2 Fidèle à son Clan, de Pamela Clare : A mi-chemin entre Outlander et le Dernier des Mohicans, la toile de fond de cette série me plaît bien. Au niveau de l'intrigue et de la romance, c'est pour le moment (1/3) assez calme, trop calme. A voir donc.

- La Boiteuse, de Françoise Grard : Je n'en suis qu'au début, mais cela prend tout de suite aux tripes. 

A venir

 
  

Persimer est toujours au programme et après cela je me consacre à mes challenges ABC (mine de rien la fin de l'année approche). A priori c'est ma lettre L avec Rose Morte #1 de Céline Landressie qui s'y collera en premier. 


Ce que j'ai visionné cette semaine

S12, Ep. 6 : Un épisode avec du démon au programme, c'est toujours sympa en théorie, mais celui là manquait un peu de punch (mais le côté réunion de hunters étais sympa). Et puis Cass et Crowley m'ont manqué. 
S1, Ep. 6 à 10 Toujours aussi classe, cette second moitié de saison est plus orientée drame que la première.
S8, Ep. 3 à 17 : Je continue parce qu'il y a encore quelques bons moments et que Sheldon est fun à suivre, mais je remarque que la série me fait bien moins rire qu'avant. Dommage. Du coup, elle se retrouve bien souvent en toile de fond quand je suis sur l'ordi ou autre. 
S1, Ep. 10 à 14 : L'année dernière je revisionnais la série pour la faire découvrir à un de mes frères, cette année c'était au tour de l'homme. J'ai beau limite connaître les épisodes par cœur, je trouve ça toujours aussi bon... et je suis toujours aussi dépitée que la série ne compte qu'une seule saison.
S1, Ep. 1 : J'ai tenté le pilote sur Netflix, histoire de voir ce que ça donnait et de varier un peu mes visionnages. Le mélange policier/space opera me plaît bien, mais j'ai encore besoin d'un ou deux épisodes pour décider si je continue ou pas.
 S13, Ep. 7 et 8 : Après avoir rattrapé mes 3 saisons de retard cet été, je suis maintenant à jour pour la saison en cours. Saison qui peine un peu à trouver son rythme je trouve. J'ai même failli m'endormir devant l'épisode 8. 
 S2 : J'adore ! Comme pour la S1, je me suis dévorée la saison (8 épisodes) sur une après-midi. Drôle, attachante, british, un peu trash tout en restant touchante, cette série à beaucoup d'arguments pour elle. La S2 est en revanche un peu moins punchy que la précédente: moins de grands éclats de rire au programme, mais une intrigue qui gagne en profondeur. 
S6, Ep. 1 à 24 : Une série que j'ai découverte l'année dernière seulement, mais que je m'éclate beaucoup à regarder. Si elle fait souvent mouche avec son humour, elle se révèle aussi parfois touchante. 




Les Etoiles de Noss Head - Tome 1: Vertige de Sophie Jomain, illustré par Marie-Laure Barbey-Granvaud


Les Etoiles de Noss Head - Tome 1: Vertige
de Sophie Jomain
illustré par Marie-Laure Barbey-Granvaud
Editions Pygmalion (2016)
Egalement paru aux éditions Rebelle et J'ai Lu
338p

Sophie Jomain est une romancière française née en 1975. Anciennement archéologue, elle se consacre maintenant à l'écriture, avec notamment la saga YA "Les Etoiles de Noss Head" et la saga plus adulte "Felicity Atcock". En 2014, elle publie sa première romance contemporaine.

Synopsis

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme... l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.

Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.


Hors de Contrôle, de Georgia Caldera


Hors de Contrôle
de Georgia Caldera
Editions Pygmalion (2016)
510p

Georgia Caldera est une romancière et illustratrice française. Elle s'épanouit tout d'abord dans les univers sombres et fantastiques, influencée par Edgar Allan Poe, Bran Stoker ou encore Anne Rice. Son premier roman, Réminiscences, le T1 de la saga Les Larmes Rouges, correspond d'ailleurs à cet environnement. Il a remporté le prix merlin en 2012. En 2014, elle élargit son répertoire avec une première romance contemporaine: Hors de portée.

Synopsis

Une attitude un brin brutale, un caractère des plus ombrageux, une façon de parler bien à lui, mais incroyablement fascinant… Malgré le fiasco de la soirée de gala, Axel est tout cela, et bien plus encore.
Une seule chose est certaine pour Sonia : elle doit le retrouver. Dans quel but ? Ont-ils toujours un avenir ensemble ? Rien n’est moins sûr…
Et pourtant, c’est ainsi, les papillons refusent de mourir.

C'est Lundi, que lisez-vous ? 14.11.2016



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


Le semaine dernière

Le weekend à 1000 a été un échec complet (repas de famille traînant en longueur le samedi, et dimanche visionnage film/séries en amoureux), mais j'ai quand même eu le temps de lire deux ou trois petites choses cette semaine.

  

- Winston Brothers #3 Beard Science, de Penny Reid : Enfin ! Avec ce tome, la série devient ce que j'attendais depuis ma lecture de son "prequel" Beauty and the Mustache. Si vous êtes amateurs des écrits de Penny Reid, vous savez que ses livres sont supers. Pleins d'esprit, funs, décalés, doux comme tout, intelligents ... elle ne déçoit jamais. Mais dans le tas se trouvent en plus quelques petites pépites et Beard Science est l'une d'elle. Il s'agit là de romance au sens propre du terme, d'une histoire où il est question de se trouver soi-même avant même de trouver un autre auquel on ne s'attendait pas, une histoire sur deux personnes parfaites l'une pour l'autre, une histoire où on prend son temps et tombe doucement amoureux. Je ne sais pas si c'est la compréhension qu'ont les héros l'un de l'autre ou la façon dont ils partagent leurs vulnérabilités, mais il y a quelque chose d'un peu magique dans leur relation qui m'a captivée. 

20th Century Boys #2 de Naoki Urasawa : L'enquête de Kenji continue (parfois un peu à son insu il faut dire) et permet d'en apprendre plus sur le fameux Friend et son organisation tout en soulevant de nouvelles questions. Parallèlement, c'est tout un pan du passé du héros qui est  révélé, avec notamment de nouvelles informations sur sa sœur qui relancent bien la machine. La dimension SFFF prend aussi un peu d’essor avec l'arrivée d'un nouveau personnage et j'ai hâte de voir comment il va s'insérer dans l'histoire. Avec ce second opus, Urasawa arrive ainsi à lâcher quelques éclaircissements pour calmer les frustrations, tout en laissant planer le mystère ... et c'est efficace. J'ai toujours autant envie de connaître le fin mot de l'histoire. 

Hors de Contrôle de Georgia Caldera : Après la fin de Hors de Question, j'attendais ce nouvel opus avec impatience. Pas de déception ici, j'ai à nouveau été fascinée par une histoire riche en émotions et des personnages bien écorchés par la vie. Allez, s'il fallait chipoter, je dirais qu'il était un micro poil moins exaltant que le précédent volume, mais vraiment un micro, micro poil. 

The Winner's Trilogy #1 The Winner's Curse de Marie Rutkiski : Je m'attendais à quelque chose d'un peu plus épique, mais j'ai au final été emportée par cette nouvelle saga de fantasy YA, son ambiance et ses personnages. Pas énormément d'action ici, mais un volume qui joue sur les émotions, l'atmosphère et les intrigues. Je continuerai cette trilogie avec plaisir. 

Mes lectures en cours


Haunted Hearts Legacy #1 The Architect of Song de A.G. Howard : Je l'entame à peine, tout ce que je sais c'est qu'il est question de fantômes, de romance, de musique et d'enquête sur fond d'Angleterre victorienne. A voir. 

A venir

   
  
Je compte toujours suivre mon petit programme : de la bd historique (Marcuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus <3 !), de la fantasy jeunesse, du thriller YA sur fond de Higlands et du fantastique YA sur fond de Highlands (ouais, j'aime l'Ecosse !)


Ce que j'ai visionné cette semaine


Un très beau film qui traite des thèmes souvent chers à l'animation japonaise (respect de la nature, folklore ...). Émouvant au possible également, pour des tas de raison. A chaque visionnage c'est la même chose, je finis en larmes.

Il faudrait que je tente La Traversée du Temps un de ces jours.


 S12, Ep. 3 à 5 : Un début de saison assez orienté nostalgie je trouve, et pas seulement du fait de la présence de Mary. On y retrouve ainsi pas mal de références à de plus anciens éléments. Gros thumps up sinon pour la team Cas/Crowley ainsi que l'épisode 5, barré à souhait ;) 
S1, Ep. 1 à 5 : Je ne saurais pas vraiment vous dire ce qui m'attire dans cette série (l'ambiance j'imagine, la classe de la mise en scène aussi), mais je me suis enfilée les 5 premiers épisodes sur une après-midi.




S1, Ep. 6  La série à catharsis inévitable et un épisode qui ne déroge pas à la règle. J'en redemande.