Mes derniers avis

Chroniques Lunaires - Tome 1 : Cinder, de Marissa Meyer


The Lunar Chronicles - Book 1: Cinder
Chroniques Lunaires - Tome 1 : Cinder
de Marissa Meyer
Editions St Martin's Press (2013)
Publié en VF aux éditions PKJ
390p

Originaire de Tacoma (état de Washington) aux USA, Marissa Meyer a travaillé comme éditrice avant de se tourner vers l'écriture. Cinder a été son premier roman.

Synopsis

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.

Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.

Mon avis

150 ans après tout le monde, j’entame enfin Les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer. Que voulez-vous, quand un livre est encensé partout, moi je me méfie toujours un peu. J’ai parfois de très bonnes surprises (hello La Passe-Miroir), parfois de petites déceptions, comme ici. Pour tout vous dire, j’ai un peu de mal à comprendre tout le hype autour de ce premier tome. Pas autour de la saga, car certains développements sont prometteurs et me donnent envie de continuer l’aventure, mais autour de ce volume en particulier. Oui, cela reste une lecture sympa, mais elle ne casse pas non plus trois pattes à un canard.

Du côté du bon, l’univers. J’ai trouvé les éléments mis en place par Marissa Meyer plutôt imaginatifs. Certes, il y a des points qui auraient mérité d’être un peu plus approfondis, comme les cyborgs. Pourquoi ? Comment ? Qu’est-ce qui fait d’eux des citoyens de seconde zone ? On reste quand même dans la superficialité dans plusieurs domaines. Cela ne m’a cependant pas empêchée d’apprécier la découverte. Évolution géopolitique de notre monde, androïdes, intrigante épidémie, colonisation lunaire et pouvoirs psys sont tant d’éléments que j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver ici.

Ces ingrédients futuristes offrent un cocon fort original à la réécriture de conte. La manière dont celle-ci est gérée est d’ailleurs pour moi très bien trouvée. Marissa Meyer reprend ainsi des détails de Cendrillon que l’on connaît bien (la chaussure, la méchante belle-mère, le bal...), mais arrive à les arranger à sa sauce sans que l’on ait non plus l’impression de relire la même histoire.

Et c’est tant mieux, car pour le reste... et bien disons que je suis partagée. L’intrigue reste divertissante, mais il y a pour moi un gros problème de rythme (très lent sur une grande partie du roman et tout qui est précipité sur la fin) et surtout de prévisibilité. Entre l’identité des uns, les secrets des autres et les lieux entre les protagonistes, je ne crois pas avoir été surprise à un seul instant. Même la grosse révélation de l’histoire apparaît dans les quarante premières pages avec autant de discretion qu’un pachyderme en tutu. Bonjour la frustration.

Quant aux personnages, ils restent sympathiques, mais manquent d’épaisseur. Est-ce dû au rythme de l’intrigue ou à sa prévisibilité qui fait que ces héros qui ne réalisent rien apparaissent tout sauf futés ? Je ne sais pas trop. Mais même si j’ai apprécié de suivre Cinder, je n’ai pas un instant été impliquée émotionnellement dans ses aventures. Dans la "romance" non plus d’ailleurs, qui n’a pour moi aucune base ni profondeur. Cela dit, les développements de la fin de ce premier tome sont quand même intéressants et me donnent très envie de continuer la saga. 

En bref...

Un premier tome sympa, mais qui ne casse pas non plus trois pattes à un canard. Il y a pour moi un problème de rythme (très lent sur une grosse partie et tout qui est précipité sur la fin) et surtout de prévisibilité. Entre l’identité des uns, les secrets des autres et les lieux entre les protagonistes, je ne crois pas avoir été surprise à un seul instant. Dommage. Quant aux personnages, ils restent sympathiques, mais manquent d’épaisseur. Même si j’ai apprécié de suivre Cinder, je ne me suis pas impliquée émotionnellement dans ses aventures. Dans la "romance" non plus d’ailleurs, qui n’a pour moi aucune base ni profondeur. Le roman reste cependant prenant, avec suffisamment de points laissés en suspens pour donner le goût de se plonger dans la suite. J'ai également beaucoup aimé la manière dont le conte de Cendrillon est revisité ainsi que la construction de l'univers, même si certains points auraient mérité d'être plus approfondis. 

Pas complètement enthousiasmée par l'histoire, donc, mais assez intriguée pour avoir envie de continuer l'aventure

Avis mitigé

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

11 commentaires

  1. Bonne critique et je suis d'accord avec toi. J'ai lu les Chroniques lunaires pour me détendre entre mes heures de cours et je dois avouer que c'était un bon livre pour se vider la tête car, comme tu l'as précisé (comme tout le monde le précise), l'intrigue est très prévisible. Mais je pense que c'est fait exprès, vu tout ce qui se passe dans les prochains tomes. Je ne comprends pas non plus un tel succès mais je peux comprendre que ça plaise aux gens :) Les contes de fée mélangés à de la SF, je trouvais ça séduisant. En tout cas, j'ai lu les quatre tomes, pour ma part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sur le principe du mélange de SF et de contes c'est vraiment sympa, donc je peux comprendre l’engouement pour toute la saga. J'ai pour ma part envie de continuer pour ça, car le fond de l'histoire est intéressant.

      Supprimer
  2. Ce n'est pas le meilleur tome... Mais, la suite est moins prévisible ;) J'espère que tu te lieras plus aux personnages avec les tomes suivants ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce qu'on m'a dit pour le côté moins prévisible. Je vais essayer de me plonger dans la suite avant la fin de l'année.

      Supprimer
  3. Si j'ai autant aimé ce premier tome, pour ma part, c'est pour le côté simple, frais, sympa. J'avais envie de ça quand je l'ai lu.
    Mais je peux te dire que les choses se complexifient dans la suite et c'est une folle aventure. Je pense que les autres tomes te plairont plus :) enfin je l'espère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'accrocherai plus à la suite si ça se complexifie. En plus pour ce premier tome y'a toujours le soucis de beaucoup d'attente avec tout ce que j'avais entendu de bien sur la saga (par des gens qui sont arrivés au bout, pas arrêtés à ce premier tome).

      Supprimer
  4. J'avais bien aimé généralement mais un jour faudra peut etre que je lise la suite !

    RépondreSupprimer
  5. J'avais eu envie de lire le bouquin à sa sortie et puis ça m'est passé. J'en ai eu marre des histoires SF Young Adult un peu toutes bâties sur le même schéma (l'ado de 16 ans qui doit sauver le monde). Bon la réécriture de Cendrillon peut-être sympa mais finalement il n'y a rien qui me tente vraiment dans ce que tu en dis.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis assez d'accord avec ton avis, surtout pour le rythme de l'histoire. J'avais bien aimé lors de ma première lecture, puis je l'ai relu pour le chroniquer et enchainer sur le tome 2. L'histoire est le gros point fort de cette saga, ça rattrape un peu le tout :)

    RépondreSupprimer
  7. Je n'arrive pas à me décider si tenter ou non cette série...

    RépondreSupprimer