Mes derniers avis

Etoile de Brume, de Lily R. Davis (Lily Haime)


Etoile de Brume
de Lily R. Davis (Lily Haime)
Collection Infinity (MxM Bookmark) - 2017
300 pages


Lily R. Davis est une romancière française qui écrit également sous le nom Lily Haime. Le jour où elle a découvert la Nouvelle-Calédonie lors d'un séjour avec son homme, elle a eu le coup de foudre. C’est là qu’elle a donné naissance à son fils, et ils n’en sont jamais repartis. Lily aime vivre pieds nus sur son île, croiser le vieux bonhomme qui sert de perchoir à mouettes à Nouméa, chanter Saturday Night Fever à son fils quand il pleure, profiter des gens qu’elle aime et, bien sûr, tout ce qui a trait aux mots. Car Lily a grandi au milieu des livres, et l’écriture est pour elle une inépuisable source de liberté.

Synopsis

« C’est comme si on m’avait fait un don. Un don qui m’a été arraché, me laissant bancale dans un monde qui ne veut pas de moi. » 
Elle s’appelle Brume, un prénom étrange que sa grand-mère lui a donné. Brume… comme la couleur de ses yeux et de toutes ces pensées dans lesquelles elle se perd. Elle s’appelle Brume, cette jeune femme particulière, cette jeune femme malade. Elle avance sur le campus de Berkeley en rêvant d’être comme tout le monde. Il lui arrive parfois de le croire durant quelques heures. Jusqu’à ce que l’alarme de son téléphone se déclenche, lui rappelant son traitement à prendre. 
Elle s’appelle Brume… Indécise et insoumise Brume… Elle partage son temps entre ses cours de philosophie, ses toiles inachevées, sa grand-mère et son cousin Finn, gardiens de ses secrets, et ses amis qui la comprennent sans vraiment la connaître. Un jour, elle rencontre Jensen et avec lui l’espoir d’un bonheur qu’elle a longtemps cru lui être interdit. De ses faiblesses, il construira ses forces. De ses peurs, il tissera ses certitudes. De ses errances, il créera son refuge. De ses cris, il inventera ses silences. Avec lui, elle n’aura plus jamais ni à se taire ni à se cacher. 
« Après les chemins de l’ombre, j’ai connu la lumière… »

Mon avis

Un nouveau roman de Lily Haime, une de mes plus belles découvertes de l’année, est paru la semaine dernière et je me suis jetée dessus. Pour ce titre publié sous le pseudonyme Lily R. Davis, l’autrice a changé de registre, délaissant le monde du m/m pour celui de la romance f/m, mais toujours avec ce truc en plus qui fait de ses livres des lectures dont on ne sort pas indemne

C’est la magie de sa plume tout cela. Ses mots vibrent d’une telle force et mettent en scène des émotions si intenses et si justes que je suis à chaque fois touchée en plein cœur. Comme hypnotisée, j’enchaîne les pages sans même m’en rendre compte, le ventre noué et une boule au fond de la gorge. Dans ses romans, c’est également tout un univers que l’on découvre à chaque fois et qui nous entraîne irrémédiablement, qu’il s’agisse d’une culture, d’un sport ou encore ici d’une maladie. Ce livre m’aura mieux aidée à la comprendre

Brume, l’héroïne, est bipolaire ou atteinte d’une psychose maniaco-dépressive, si cela vous parle plus. D’excitation intense en mélancolie la plus sombre, elle a surfé sur la vague de sa folie pendant de nombreuses années et seul le traitement qu’elle prend maintenant religieusement l’empêche de se faire emporter par ces montagnes russes. 

J’avais ce feu à l’intérieur et il ne demandait qu’à brûler et brûler encore. J’avais l’impression de pouvoir tout faire, tout voir, tout croire, tout entendre, tout ressentir, tout dire et tout réussir. Bien sûr ce n’était qu’illusoire et, immanquablement, je finissais par tomber dans des abîmes de la dépression. Mais ces moments-là, ces hauteurs-là, c’étaient des ailes que l’on m’avait offertes pour que je puisse m’envoler.

Tour à tour étudiante audacieuse, inconstante rêveuse, belle qui s’ignore, douceur apeurée, artiste talentueuse ou colère hantée par le passé, Brume est comme un feu follet, lumineuse et toujours en mouvement. Même si ce n’est pas ce qui définit la jeune femme, la maladie est aux aguets et on la ressent comme une tornade qui jamais ne s’arrête. Il y a de l’impatience dans ce roman, des mots comme des envolées et un rythme fou qui ne peut qu’entraîner dans son sillage. Des émotions très fortes sont ici à l’œuvre et exprimées avec une telle justesse qu’on les expérimente en synchronie avec Brume. 

Sa bipolarité lui a fait vivre bien des hauts et bas, sa famille avec elle. Relations conflictuelles avec certains, soutien sans failles pour d’autre, tout le monde est impliqué. C’est pourtant auprès de Jensen, doctorant et assistant de sa tante, qu’elle va trouver son ancre. Ce sera lui qui l’épaulera dans la tourmente, la comprendra et l’aimera envers et contre tout. 

C’est une romance d’une grande intensité que Lily R. Davis nous offre ici, de celles qui se vivent à 100 %. À fleur de peau, emplie de sentiments bruts, elle pousse les héros dans leurs derniers retranchements. Mais elle n’en est que plus belle.   

Les plus beaux sentiments ne sont pas indolores. Ils entrent profondément en vous, s’imprègnent dans votre âme et dans votre chair. Ils sèment sur leur passage une multitude de cicatrices et quelques larmes. J’ai cru en mourir tellement de fois. J’ai cru ne jamais m’en remettre. J’ai cru ne plus pouvoir ni respirer ni continuer. Mais ai-je vraiment eu le choix ? L’a-t-on d’aimer si fort ?
Il m’a emportée avec lui et ça reste la plus grande de toutes mes folies.
Après les chemins de l’ombre, j’ai connu la lumière…

Tout n’est pas que larmes ni que cris cependant, Etoile de Brume est un récit qui déborde d’amour et d’espoir. Et comme toujours dans ses histoires, Lily nous offre moult petits interludes, des perles de douceur à travers un cocon familial qui apporte beaucoup de baume au cœur. Tant d’instants de grâce dans la tourmente qui arrivent à vous mettre le sourire aux lèvres, même quand les larmes perlent sur vos joues. Magique je vous dis...

En bref...

 Sous le nom de Lily Haime comme sous celui de Lily R. Davis, les mots Lily me touchent à chaque fois en plein cœur. Ils m'auront également ici permis de mieux comprendre une maladie. Même si ce n'est pas ce qui définit l'héroïne, Brume, sa bipolarité est aux aguets et on la ressent comme une tornade qui ne jamais s’arrête. Il y a de l’impatience dans ce roman, des mots comme des envolées et un rythme fou qui ne peut qu’entraîner dans son sillage. Des émotions très fortes sont ici à l’œuvre et exprimées avec une telle justesse qu’on les expérimente en synchronie avec Brume, à l'image de cette romance d'une grande intensité. À fleur de peau, emplie de sentiments bruts, elle pousse les héros dans leurs derniers retranchements et n'en est que plus belle. Mais Etoile de Brume est également un récit qui déborde d'amour et d'espoir. Des relations familiales et amicales très fortes, notamment, sont tant d'instants de grâce dans la tourmente.

J'ai adoré

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

3 commentaires

  1. Oh ça m'intéresse grandement !!! Mais je ne peux pas craquer, j'ai déjà deux Lily Haime dans ma PAL, faut qu'ils passent à la casserole avant ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ouh ça a l'air bien bien bien ! Je ne connais pas du tout Lily Haime, donc merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais vu quelques avis mitigés de celui ci mais contente de voir que tu es toujours emportée pour ta part !

    RépondreSupprimer