Mes derniers avis

Lola, Sérieux ! de Luce Michel


Lola, Sérieux !
de Luce Michel
Editions Pygmalion (2018)
368p

Journaliste et traductrice, Luce Michel est diplômée en études anglophones.

Synopsis

Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie et... est fan de romances. Une addiction qu'elle dissimule à tous, sauf à son journal. 

Comme toute femme, elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu'il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire toujours disponible plutôt qu'un gars avec un cheval. Sérieusement, avez-vous déjà essayé de garer un cheval dans Paris ? 

Mais ses lectures, elles, sont des contes de fées. 

Lola parviendra-t-elle à réconcilier ses deux réalités ?

Mon avis

On se retrouve aujourd’hui pour une lecture un peu plus contemporaine. Je ne sais pas pourquoi, le synopsis me laissait présager une comédie romantique, une héroïne dont les déboires (amoureux notamment) m’auraient fait rire aux éclats. Je ressors mitigée de cette lecture.

Sur la forme, c’était pourtant plaisant. Luce Michel a ainsi une écriture vraiment agréable. Sa plume est fluide, entraînante, et ne dégage aucune impression de lourdeur alors que le texte contient beaucoup de monologues intérieurs de l’héroïne. Certains mettent le sourire aux lèvres, d’autres plongent dans les incertitudes de Lola, ses espoirs et ses désillusions.  

Le livre est également parsemé d’extraits de romance. Bien trop nombreux pour moi, certes (je crois qu’ils occupent bien 1/3 du roman et j’ai fini par en lire certains en diagonale), mais bien choisis. Les passages en question reflètent souvent des points clés de l’intrigue et c’est une construction intéressante. Je les ai trouvés de plus bien rédigés. La plupart sont en effet des inventions de l’autrice, qui arrivent en quelques lignes à vous donner un aperçu émotionnel de la situation ou à vous faire comprendre les enjeux de ces intrigues fictives. 

Sur le fond en revanche, j’ai eu beaucoup plus de mal. Mon problème principal est que je ne me suis pas sentie un instant concernée par les déboires de Lola, la quadra. Est-ce la différence d’âge qui fait que je ne me suis pas retrouvée dans ce personnage ? Le manque d’enjeux ? Je ne sais pas. Toujours est-il que, si j’ai continué à lire pour avoir le fin mot de l’histoire, je suis restée très distante par rapport à l’intrigue, sans être à aucun moment impliquée. 

Pour tout vous dire, j’ai même trouvé tout cela un peu léger en fait. Au-delà des déboires sentimentaux de Lola, il n’y a pas vraiment d’évolution du personnage. Pourtant ses introspections mettent en avant des éléments intéressants, mais je n’ai pas eu l’impression que cela allait plus loin. L’héroïne ressort pour moi de l’histoire telle qu’elle y est entrée, ce que j’ai trouvé dommage. Je me dis qu’il aurait peut-être fallu moins d’extraits de romance et un peu plus d’épaisseur. 

Et si les enjeux romantiques se retrouvent souvent au cœur du livre, ils restent trop éparpillés pour l'amatrice de romance que je suis. Le dénouement me laisse d’ailleurs une sensation de frustration intense. Alors oui, elle a cela de bien qu'on en fait ce qu'on veut, mais elle me donne un peu envie de dire : tout ça pour ça ?


En bref...

J'attendais malheureusement un peu plus de cette lecture.
Sur la forme, c’était pourtant plaisant. Luce Michel a ainsi une écriture vraiment agréable. Sa plume est fluide, entraînante, et ne dégage aucune impression de lourdeur alors que le texte contient beaucoup de monologues intérieurs de l’héroïne. Un peu trop d'extraits de romance viennent parsemer le texte, mais ils sont bien trouvés. 
Sur le fond en revanche, j’ai eu beaucoup plus de mal. Mon problème principal est que je ne me suis pas sentie un instant concernée par les déboires de Lola, la quadra. Au-delà de ses ennuis sentimentaux (qui s'éparpillent trop à mon goût), il n’y a pas vraiment d’évolution du personnage. Pourtant ses introspections mettent en avant des éléments intéressants, mais je n’ai pas eu l’impression que cela allait plus loin. Dommage.

Déception

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

2 commentaires

  1. ah... le fameux... Comme quoi on se retrouve bien toutes les deux sur les romans

    RépondreSupprimer
  2. Je pensais que c'était une BD vu que la couverture est un dessin, j'ai assimilé ça à une BD ^^ Enfin bref, je suis contente d'avoir lu ta chronique pour me rendre compte que ce livre n'est pas pour moi (déjà que je pensais que c'était une BD) :D

    RépondreSupprimer